Comment choisir ses chaussures de ski de randonnée ?
Noter cet article

Comme son nom l’indique, le ski de randonnée et à mi-chemin entre le ski et… la randonnée ! Le concept consiste à se passer de remontée mécanique pour alterner les phases de marche et descente à ski. Bien choisir ses chaussures est un indispensable, quel que soit le domaine sportif, mais c’est encore plus vrai dans cette pratique lorsque l’on part pour une longue journée d’effort et de glisse, mieux vaut être bien chaussé ! Découvrez nos conseils pour faire les bons choix !

Quel skieur êtes-vous ?

Le choix de votre chaussure de ski de rando dépendra du type de skieur que vous êtes et de vos préférences. Une fois le séjour de ski de randonnée booké (des conseils pour partir à prix mini ici), les vêtements achetés, vous allez pouvoir vous concentrer sur le choix de votre chaussure de ski de randonnée selon votre profil.

En effet, selon votre ratio monté/descentes, certaines chaussures seront plus adaptées que d’autres. Par exemple, si vous comptez majoritairement faire de la descente vous pourrez opter pour des modèles plus lourds (de 1800 à 1500g) à quatre boucles. Si vous comptez faire autant de descentes que de montées, préférez un modèle plus léger (de 1500 à 1200g) à quatre ou deux boucles. Si vous avez l’intention de privilégier la montée, allégez encore votre chaussure (de 1200 à 1000g) et préférez les modèles à deux boucles ou à une boucle assortie d’un système BOA. Enfin, si votre priorité est la montée, optez pour un modèle le plus léger possible avec un système à une boucle couplée à un système BOA ou encore un cordon avec un système BOA.

La légèreté et le maintien du pied seront donc directement liés à vos habitudes de ski de randonnée, mais votre morphologie devra également être prise en compte.

Des chaussures de ski de randonnée adaptées à ses pieds

Il existe autant de pieds différents que de skieurs, ainsi, les chaussures hypers confortables de votre ami ne seront pas nécessairement faites pour vous. Pour assurer maintien, soutien et confort aux pieds tout au long de sa session de ski de randonnée, il est en premier lieu nécessaire de connaître son type de pied. 

On en distingue trois types : le pied à voûte plantaire haute, le pied à voûte plantaire moyenne et le pied à voûte plantaire basse. Bien évidemment, il est très difficile de connaître son type de pied sans effectuer un test au préalable, ce dernier pourra être réalisé dans une boutique consacrée au sport ou au matériel de ski. 

Réussir ses essayages

Une fois que l’on connaît toutes les informations relatives à ses activités et à son type de pied, le moment de l’essayage de sa chaussure de ski de randonnée devra être bien réalisé pour être certain d’avoir choisi le bon modèle. Ainsi, que l’on soit en magasin ou à la maison après une commande en ligne, certaines étapes seront à respecter. 

Chaussez l’équipement et serrez les chaussures en position minimale (si elles doivent être serrées en position maximale, c’est que la taille choisie est trop grande). Une fois redressé, le pied doit être bien maintenu sans pression particulière. Effectuez des flexions pour vérifier le bon maintien. Si vous ne ressentez pas de douleurs particulières et un confort optimal, vous tenez la bonne paire !

Malgré des chaussures de ski de randonnée parfaites, une journée aussi intense nécessite que l’on prenne soin de ces pieds si l’on veut pouvoir repartir le lendemain (quelques conseils ici). En cas de doutes, essayez le plus de modèles possible, c’est la seule façon de trouver la paire parfaite pour votre pied.

À propos de l'auteur

Spécialiste et moniteur canoë-kayak, Passionné des activités de plein air, de l'aventure et des long cours d'eau, l'aventure Yakaygo m'émerveille au quotidien.

Articles similaires

Laisser un commentaire