On a testé pour vous : le wakeboard sur la Seine
Noter cet article

Par une jolie après-midi ensoleillée l’équipe Yakaygo a testé, pour vous, le wakeboard sur la Seine ! Nous avons retrouvé Michel au Sud-Ouest de Paris, à Boulogne Billancourt.

 

Arrivée au club nautique

A notre arrivée, nous profitons de la guinguette, Jungle River, pour boire un petit verre. En effet, nous avons eu la chance de faire cette activité par une jolie après-midi d’été. Ça nous fait vraiment du bien ! On se croirait en vacances au bord de la mer. Le lieu est très dépaysant, nous n’avons pas du tout l’impression d’être à Paris. Nous rencontrons donc Michel, qui nous accueille le sourire aux lèvres. Le courant passe très vite avec lui, on remarque rapidement que ce bénévole veut nous faire partager sa passion dans une ambiance conviviale.

wakeboard sur la Seine

L’équipement

Nous avons hâte de faire l’activité donc, très vite, on s’équipe. Michel nous propose une cabine pliable afin de se mettre en maillot de bain. Il met à notre disposition des combinaisons pour ceux qui le désirent. Ensuite, chacun s’équipe d’un gilet de flottabilité, c’est une question de sécurité.

Ensuite, arrive le moment de la présentation du matériel. Michel possède de nombreuses planches. Grâce à celles-ci, il est possible d’effectuer plusieurs activités : du ski nautique, du monoski, du wakeboard, du wakeskate, du wakeski, de l’aquaplane, de la planche Omnia ou encore de l’air chair. Le club nautique de Michel a aussi fait l’acquisition d’un casque avec une liaison radio. Il permet au pratiquant d’être en permanente connexion avec le pilote. C’est un réel avantage car les informations et conseils peuvent être donnés en direct. Chacun peut donc parler et entendre ce que dit l’autre. C’est un des rares clubs à s’en servir et nous avons vraiment bien aimé ce principe.

wakeboard sur la Seine

Les consignes

Michel nous donne toutes les consignes, se mettre allongé, à genoux et debout sur l’Aquaplane. A chaque étape, on peut se laisser aller sur les côtés et glisser sur l’eau. Quand on est debout, il faut faire attention à ne pas trop avoir les jambes tendues.

La deuxième partie de l’activité est la planche Omnia. Sur cette planche, nous pouvons nous allonger ou nous mettre à genoux, mais elle est trop instable pour qu’un débutant puisse se mettre debout. En mode traction « facile », c’est la planche qui est directement tractée par le bateau, donc sans effort du pratiquant. Il est aussi proposé au pratiquant de tenir lui même la corde fixée sur le bateau. De plus, l’Omnia glisse beaucoup mieux sur les vagues que l’Aquaplane.

Pour finir, concernant le wakeboard, il faut connaitre notre pied fort. Michel nous fait faire quelques exercices pour le déterminer, des petits sauts, des exercices d’équilibre… Ca y est, on sait ! On doit commencer dans l’eau, les pieds devant nous, notre pied fort à la surface de l’eau et le deuxième dans l’eau. Il faut ensuite se laisser faire, c’est le bateau qui fait tout ! Il est également important d’être en flexion sur nos genoux et de ne pas tirer sur nos bras. A écouter Michel, ça a l’air très simple ! Nous verrons une fois sur place.

wakeboard sur la Seine

L’activité

Nous y sommes. Nous n’arrivons pas vraiment à décrire la sensation que nous ressentons, un mélange de stress, de peur et d’excitation. Qu’on se le dise, on a quand même vraiment hâte ! C’est Vivien, un des co-fondateurs de Yakaygo qui commence. La première activité est donc l’Aquaplane. Cette glisse nautique est vraiment facile, ludique et donc parfaite pour les débutants qui souhaitent découvrir les joies de la glisse. Les trois positions permettent de faire évoluer la difficulté, chacun y va donc à son rythme ! Il est maintenant temps de s’essayer à l’Omnia, on remarque vite que les sensations sont différentes et beaucoup plus fortes ! Nous apprécions le fait de pouvoir se faire tracter en tenant la corde nous-même, contrairement à l’activité précédente, où elle est attachée à la planche. Cela nous permet de sentir la vitesse du bateau ainsi que les vagues sur lesquelles on passe. Nous finissons en beauté avec le wakeboard. Comme l’a dit Michel, il faut vraiment se laisser faire, sinon, on tombe ! Cette activité est un peu plus compliquée que les deux précédentes mais elle n’est pas impossible. Si, si, c’est vrai, je vous l’assure ! La preuve : nous avons réussi.

wakeboard sur la Seine

L’avis de l’équipe

Nous avons adoré tester ces activités de wakeboard sur la Seine et passé un très bon moment ! Michel est un professeur agréable, qui prend le temps d’expliquer patiemment aux pratiquants. Nous sommes tous repartis enjoués et recommandons donc vivement ces activités. Pour finir, nous voulons partager avec vous une phrase fétiche de Michel que nous avons beaucoup aimé : « Si tu réussis, ce n’est que grâce à toi. Si tu rates, ce n’est qu’à cause du pilote. »

 

 

Le wakeboard sur la Seine : testé et approuvé par l’équipe Yakaygo !

Réservez vite une des activités de Michel !

Et si cet article vous a plu, alors vous allez adorer nos tests du rafting, du canoë, de l’accrobranche et du saut à l’élastique !

Venez découvrir notre vidéo sur l’activité wakeboard sur la Seine

Articles similaires

Laisser un commentaire