Ski ou snowboard : comment choisir ?
Noter cet article

Vous allez prochainement partir à la montagne mais vous hésitez encore entre pratiquer le ski et le snowboard.

Si ces deux pratiques offrent de bonnes sensations de glisse, elles n’en restent pas moins très différentes sur de nombreux points.

Voyons en détail les principaux aspects du ski et du snowboard.

L’apprentissage :

Ski : En apprenant à skier, les premiers jours sont généralement très amusants. Le premier jour, vous ferez vos premiers virages sur les pistes pour débutants. À la fin de la première semaine, vous pourrez progresser sur une variété de pistes de ski principales ou plus difficiles.

“Le ski est plus facile à apprendre mais plus difficile à maîtriser.”

Snowboard : Votre première semaine de snowboard est un peu différente. Les 2 ou 3 premiers jours comportent beaucoup de chutes. On a l’impression que rien ne rentre, que vous enchaînez culbutes sur culbutes.

Ne désespérez pas ! Après quelques jours, la plupart des gens ont le déclic et ils commencent soudainement à faire de réels progrès.

Les blessures :

Ski : Même si vous avez les pieds écartés, il est plus difficile de tomber. Cependant, cela peut également augmenter le risque de blessures en faisant des mouvements de torsion. Le ski a également tendance à être plus dangereux pour les genoux.

Snowboard : Les deux pieds attachés à la planche signifient que les snowboarders risquent davantage de se blesser au stade débutant que les skieurs. Les blessures les plus courantes chez les utilisateurs de snowboard sont les blessures au poignet, à l’épaule et à la cheville.

Les remontées mécaniques :

Ski : Bien que les remontées mécaniques puissent être décourageantes pour un débutant, les skis sont plus faciles à contrôler durant la montée. Cela rend l’expérience plus confortable que sur un snowboard.

Snowboard : Les remontées mécaniques peuvent constituer un défi pour les snowboarders débutants, qui doivent détaché un pied. Ils n’ont pas non plus de bâtons de ski pour les aider à monter et à descendre de la remontée mécanique et doivent apprendre à descendre avec un pied retiré de la planche.

Sur piste ou en hors piste :

Le ski/snowboard sur piste signifie aller sur les principales pistes de ski. Elles sont faites de neige comprimée, aplatie et ferme.

Pensez à une route recouverte de neige après que toute une série de véhicules aient roulé sur la neige.

Le ski hors piste signifie skier dans la neige intacte et à fortiori en dehors des pistes.

La technique requise est un peu différente du ski ou du snowboard sur piste.

Avertissement : le hors-piste sur des skis ou un snowboard est dangereux ! Il est indispensable de le pratiquer avec un guide de montagne qualifié! Même un peu de neige poudreuse pas trop loin du bord de la piste peut provoquer une avalanche.

Choisir en fonction de vos envies :

Si vous avez envie de profiter de la vitesse, optez plutôt pour le ski. D’autant plus que le ski est polyvalent car il peut se pratiquer sur piste, en hors piste, en fond.

Le snowboard est plus adapté à ceux qui veulent plus de freestyle dans leur pratique. Il est en effet plus accessible et peut se pratiquer sur une neige profonde et douce.

Articles similaires

Laisser un commentaire