Guide des stages de survie grand froid
5 (100%) 2 votes

Un stage de survie grand froid vous a déjà traversé l’esprit ? Vous avez l’âme d’un aventurier et ne reculez devant rien face à  ce milieu hostile ? Même pas le froid ? Vous préparez un voyage nature ou bien une expédition avec des conditions climatiques glaciales ou des conditions extrêmes ? Alors cet article devrait vous intéresser ! Vous allez tous savoir sur le déroulement des stages de survie par grand froid, l’équipement et le matériel nécessaire, mais aussi les différentes techniques que vous serez susceptible d’apprendre ! 

Stage de survie grand froid : l’équipement et le matériel de survie

Le sac de couchage

Avez-vous déjà essayé le camping en plein hiver ? Oui (sinon tu n’es pas un vrai campeur) ? Vous savez alors sûrement que le froid améliore la circulation sanguine, évite les rides et permet de brûler plus de calories ! Plutôt sympa non ? Mais le plus important quand on fait du camping l’hiver, c’est le sac de couchage. Vous avez plutôt intérêt à bien l’avoir choisi en amont si vous ne voulez pas greloter toute la nuit… Pendant les stages de survie grand froid, la dimension du sommeil est extrêmement importante et par conséquent, le choix de votre sac de couchage également !

limites-temperature sac de couchage

Les sacs de couchage sont classés en 4 grandes catégories : maximale, confort, limite et extrême. Choisissez un sac de couchage « CONFORT », c’est amplement suffisant (jusqu’à -10°). A l’intérieur de votre igloo ou de votre tente, vous serez protégés du froid extérieur. En dessous de -20°, les risques d’hypothermie deviennent de plus en plus élevés… Achetez seulement un sac de couchage « extrême » si vous prévoyez de partir en expédition au pôle nord ! A noter qu’il est préférable d’opter pour un sac de couchage de type « sarcophage » car il permet d’optimiser la protection thermique.

Le sac à dos

La fonction première d’un sac à dos est de pouvoir transporter une certaine quantité de matériel et de ressources sur soi, en compromettant le moins possible la totalité de nos capacités physiques. Bien organiser son sac à dos dans un stage de survie grand froid est essentiel ! La logistique d’organisation définit la nature même du sac à dos randonnée. Par grand froid, l’organisation de votre sac à dos doit être avant tout orientée vers la conservation de votre chaleur corporelle.

sac à dos stage survie grand froid

Voici une liste non exhaustive du matériel à prévoir :

  • Sac de couchage « confort » ou sac de couchage grand froid ou sac de couchage militaire
  • Matelas de sol
  • Vêtements chauds de rechange
  • Bonnet et gants pour protéger les extrémités
  • Des chaussures de randonnée
  • Une paire de chaussette de rechange
  • Gobelet alu ou inox
  • Un couteau de survie ou couteau suisse
  • Une lampe frontale
  • Sacs poubelle
  • Kit de survie
  • Raquettes à neige

Votre nourriture doit également pouvoir tenir dans votre sac à dos. Privilégier des repas lyophilisés pour la survie vous permettra d’optimiser l’espace dans votre sac à dos. Vos moniteurs/instructeurs vous indiqueront ce qu’il est important d’avoir pour tenir par grand froid et ce qui se conserve facilement. Vous pourrez agrémenter vos plats par ce que vous pourrez trouver dans la nature ! Il est évident que si vous voulez jouer le jeu jusqu’au bout, il est interdit de prendre le matériel suivants : réchaud à gaz, allume-feu, allumettes, etc. Evident non ?

Stage de survie grand froid : Les techniques de survie

Au cours de votre stage de survie grand froid, vous apprendrez les techniques essentielles pour survivre par ces niveaux de températures. Vous apprendrez à fabriquer des raquettes de marche, construire un igloo, allumer un feu dans la neige,… On vous enseignera également comment réagir en cas de blessure, apprendre à poser des pièges, développer votre sens de l’orientation, … Chaque stage de survie par grand froid est différent d’un prestataire à un autre. Renseignez-vous auprès d’eux pour connaître le programme exact du stage de survie.

Exemple de technique : construire un igloo russe

comment construire un igloo ?

  1. Trouvez un terrain plat.
  2. Entassez plusieurs sacs à dos et duvets pour faire un gros volume.
  3. Recouvrez le tas avec une couverture de survie ou un matelas en mousse.
  4. Recouvrez le tout avec de la neige (30 à 40 cm d’épaisseur), sans la tasser.
  5. Creusez l’ouverture de la porte du côté opposé au vent.
  6. Retirez votre tas de matériel en le passant par la porte

Stage de survie grand froid : Déroulement des stages

Stage de survie grand froid

Je vous propose de découvrir un exemple de déroulement d’un stage de survie grand froid dispensé par un célèbre instructeur en survie. Il s’agit ici d’un exemple de stage et non d’une généralité.

Jour 1

  • Accueil des stagiaires en fin de journée
  • Préparation du matériel, et mise en condition mentale pour la survie.
  • Coucher
10%

Jour 2

  • Réveil à 7h30 et briefing sur les principes fondamentaux de survie dans le froid et la neige (qu’est-ce qu’une situation de survie ? priorités, dangers, objectifs, etc.…
  • Initiations aux techniques d’orientation en pleine nature, observation de la végétation, gestion du stress, cueillette, etc…
  • Apprentissage sur la fabrication d’un feu (les 3 techniques de base sans allumette ni briquet).
  • Enseignement des diverses techniques de fabrication d’un bivouac en région enneigée (igloo, arbre abri, abri-dôme moulé, abri tranché, grotte de neige).
  • Apprentissage à la fabrication d’eau potable : Fabrication d’un dispositif servant à collecter ou à purifier l’eau.
  • Apprentissage à la fabrication d’armes (arc, flèche, harpon, pièges, etc.)
  • Expédition : Cueillette de plantes sauvages et fruits comestibles, apprentissage des techniques de chasses et de pêches, collecte d’insectes comestibles, poses de pièges, etc…
  • Récit, impressions, cohésion du groupe, rappel sur les diverses techniques appréhendées en fin de journée
  • Reconnaissance des différentes constellations pour savoir s’orienter avec les étoiles.
  • Coucher vers 22h30
60%

Jour 3

  • Réveil vers 7h00
  • Départ d’une expédition : collecte de plantes, d’insectes. Collecte de l’eau distillée la veille.
  • Repas autour du feu : récit, impression durant la nuit à la belle étoile, cohésion du groupe, rappel sur les diverses techniques appréhendées. Initiations aux gestes de premiers secours et fabrication d’un brancard.
  • Initiation à la reconnaissance des empreintes d’animaux forestiers.
  • Levée du camp : remise en état du site. Sensibilisation sur le respect de l’environnement.
  • Départ du bivouac : orientation en pleine nature avec carte et boussole. Cueillette de plantes comestibles.
  • Débriefing et repas
  • Fin du stage
100%

 

Découvrez nos stages de survie grand froid

Pour ne pas louper les prochains sujets de survie, laissez-nous votre mail, ça pourrait peut-être vous sauver !

À propos de l'auteur

Spécialiste et moniteur canoë-kayak, Passionné des activités de plein air, de l'aventure et des long cours d'eau, l'aventure Yakaygo m'émerveille au quotidien.

Articles similaires

Laisser un commentaire