Une première expérience en parapente vous tente ? Pour découvrir cette activité, le mieux est de passer par un vol biplace en compagnie d’un moniteur. Découvrez les détails de cette activité extrêmement prisée.

Le vol biplace en parapente à Courchevel : comment se préparer ?

Le vol biplace s’effectue avec un moniteur de parapente. Cette activité ne requiert aucune compétence particulière. Petits et grands peuvent en profiter.

Pour se lancer en toute sérénité, l’essentiel est de connaître le déroulement du vol. Parlez-en avec votre moniteur. En outre, choisissez une destination qui vous correspond. Pour un baptême de vol biplace en parapente mythique, optez pour un vol en parapente à Courchevel et admirez le panorama exceptionnel du haut de la Savoie.

Côté budget, il faut compter en moyenne entre 80 et 200 euros, selon les options choisies et la durée.

Quel est le meilleur moment pour faire un vol biplace en parapente à Courchevel ?

Avant de vous lancer dans cette aventure, il est indispensable de faire le point sur les conditions météorologiques. Prenez le temps de vérifier la météo à Courchevel pour être sûr de profiter d’un vol agréable. En effet, une importante couverture nuageuse est susceptible de perturber le vol.

Généralement, le vol en parapente se déroule entre les mois d’avril et de novembre. À vous de décider du meilleur moment en fonction de vos envies. Vous pouvez par exemple choisir de voler en après-midi pour profiter d’une durée de vol plus longue.

Les vents chauds vous permettront de prendre de la hauteur et d’admirer davantage les environs. Si vous êtes à la recherche d’une tout autre sensation, les vols en parapente d’hiver sont faits pour vous ! L’envol s’effectuera dans la neige en glissant à skis.

vol biplace en parapente à Courchevel

Comment se déroule le vol en parapente à Courchevel ?

Le moniteur propose un itinéraire permettant de découvrir les plus beaux spots de vol. Un vol biplace se déroule essentiellement en quatre phases : le prévol, le décollage, le vol et l’atterrissage.

Le prévol

Le moniteur analyse l’équipement et effectue un briefing sur le déroulement du vol, en mettant en lumière les conditions de sécurité.

Le décollage

Suivant les consignes du moniteur, vous n’aurez qu’à donner de l’élan. De cette façon, l’aile du parapente va décoller doucement.

Le vol

C’est le moment pour vous de contempler le monde à vos pieds. Le moniteur se charge de guider la voile.

L’atterrissage

Pour atterrir, le moniteur contrôle l’aile. Il vous rappellera l’attitude à adopter pour toucher le sol délicatement.

Quel équipement prévoir pour un vol en biplace en parapente à Courchevel ?

Le matériel de parapente est généralement fourni sur place. Pour être plus à l’aise durant le vol, pensez à porter des vêtements adaptés au temps qu’il fait. N’oubliez pas que l’air est toujours plus frais en altitude. Vous devez donc être bien couvert.

Dans des conditions de froid, il est recommandé de voler en tenue de ski pour se tenir bien au chaud. Cependant, quand il fait chaud, un manteau coupe-vent et un pantalon léger suffisent largement pour vous permettre de supporter la fraîcheur du vent.

En toute occasion, il est préférable de porter des baskets montantes pour vous couvrir. Cela simplifiera aussi vos mouvements au moment du décollage. N’hésitez pas non plus à inclure les lunettes de soleil dans votre liste d’achats.

À propos de l'auteur

Spécialiste et moniteur canoë-kayak, Passionné des activités de plein air, de l'aventure et des long cours d'eau, l'aventure Yakaygo m'émerveille au quotidien.

Articles similaires

Laisser un commentaire